L´étape de DJENNÉ ou la visite au village: Dr Boubou Cissé, Premier ministre, Chef du Gouvernement est arrivé à la maison ce matin.

Le Premier ministre Dr Boubou Cissé poursuit sa tourné au Centre du Mali. Ce matin, il est arrivé avec sa délégation, chez lui-même à Djenné, d´où il est originaire. Cette visite au village ne sera pas de tout repos puisque le programme de l´enfant de Djenné, Boubou Cissé, est établi comme suit: – Visite du Seuil de Talo, – inauguration de la Gare routière, – Remise de vivres, – Signature d’un Accord d’entente intercommunautaire, – avant de partager un repas de corps avec la troupe. À Djenné, Boubou Cissé, l’enfant du terroir qui a des vivres dans ses bagages pour […]

LUTTE CONTRE LE TERRORISME DANS LE CERCLE DE TENENKOU Dr Timoré Tioulenta galvanise ses troupes !

A l’image du village TogréKoumbé, plusieurs localités du cercle Tenekou dans la région de Mopti, vivent sous l’embargo imposé par les terroristes.En vue d’actualiser les informations, et sensibiliser ses ressortissants, l’association pour le développement du cercle de Tenenkou, présidée par le Dr Timoré Tioulenta a organisé une conférence débat à la maison de la presse afin d’alerter une fois de plus le gouvernement sur la gravité de la situation sécuritaire dans le cercle. En organisant ladite activité, cette association à vocation d’alerte a voulu aussi signaler les problèmes qui se posent en termes de répercussion du terrorisme et de l’action […]

Aguelhok : Al-Qaïda au Maghreb islamique revendique l’attentat

Le camp de la Minusma d’Aguelhok a été victime le dimanche 20 janvier d’une attaque terroriste «coordonnée et complexe». Le bilan est de dix morts et plusieurs blessés, tous des Tchadiens. L’hécatombe continue pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali. Dix soldats de nationalité tchadienne viennent de perdre la vie à la suite de l’attaque du camp d’Aguelhok. Elle serait selon plusieurs sources la plus meurtrière depuis l’arrivée de la Minusma au Mali en 2013. L’attentat a été revendiqué quelques heures par Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). Selon une information relayée par Radio France […]

Mahmoud DICKO: du mensonge à la démesure

Des propos osés et dangereux de la part d’un homme qui sait plus que quiconque que la démesure et l’excès verbaux ne lui sied pas compte tenu de son statut.

Sur le web, depuis hier, un article d’un journal est posté sur l’homosexualité. Il s’agit d’une transcription libre des propos de l’imam Dicko, le président du Haut Conseil Islamique du Mali, qui dit clairement ceci: “l’enseignement de l’homosexualité bientôt dans nos écoles”.

Processus de DDR: Près de 1.500 ex combattants désarmés au Mali

En moins de deux semaines, le processus “Désarmement, Démobilisation et Réinsertion” (DDR), dans les trois (3) régions du Nord,  a permis à près de 1.500 combattants de déposer  les armes. Ce désarmement est intervenu  après le lancement de « l’accélération » du processus par les acteurs de l’accord pour la paix et la réconciliation, issus du processus d’Alger.

Paris à l’ouvrage pour accélérer le tempo de la force du G5 Sahel

La ministre française des Armées Florence Parly réunit ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel dans l’espoir d’accélérer sa mise en œuvre alors que les groupes jihadistes ont promis de faire barrage à cet effort antiterroriste. “Nous allons tout faire pour que le G5 Sahel ne s’installe pas” dans cette zone, a déclaré vendredi à l’AFP le porte-parole du groupe “Etat islamique dans le Grand Sahara” (EIGS). Il a revendiqué dans la foulée une série d’attaques, dont celle contre la force française Barkhane jeudi au Mali qui a fait trois blessés […]

Réunion des ministres de la défense du G5-Sahel, hier, en France : Paris pressée de finaliser le calendrier des opérations en vue

Les réunions des États membres du G5 Sahel se succèdent, notamment ces dernières semaines, et se tiennent dans un des pays membres, (Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger, Mauritanie), ou à Paris et Bruxelles. Hier, la capitale française, Paris a abrité la rencontre des ministres de la défense du G5 Sahel, soit après une semaine de la réunion conjointe des ministres en charge des affaires étrangères, de défense et tutelle du G5 Sahel, à Bamako (Mali), le 8 janvier dernier, au terme de laquelle, il y a eu adoption des documents notamment ceux relatifs à la création d’un mécanisme de mobilisation, […]

Le Mali va lancer une «vaste opération» anti-jihadiste dans le centre

Le gouvernement malien va lancer “une vaste opération” de sécurisation dans le centre du pays, dont une partie est sous le contrôle de groupes armés jihadistes, ont indiqué jeudi à l’AFP des sources officielles. “Nous ne voulons pas donner trop de détails, ni la date du début des opérations, mais c’est effectivement une vaste opération anti-terroriste au centre du Mali, pour assurer la sécurité des biens et des personnes, également pour combattre les jihadistes”, a déclaré un responsable du ministère malien de la Défense ayant requis l’anonymat.

La croissance économique au Mali sous IBK : les chiffres en parlent mieux !

«De septembre 2013 à juin 2016, les recettes douanières ont atteint 1 201,8 milliards de FCFA», selon du BILAN d’IBK à mi-parcours. L’urgence sociale et la relance économique ont été au centre des préoccupations et de l’action des gouvernements successif du président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, depuis son accession à la magistrature suprême, en septembre 2013. L’ «honneur  du Peuple malien» et le «bonheur des Maliens », plus un slogan de campagne. En effet, ces mots ont été traduits en actes concrets par le Président KEITA.

106 morts suite à l’attentat suicide au camp du MOC à Gao

Le vendredi 20 janvier 2017, les populations de Gao ont procédé à l’inhumation de certaines victimes au nombre de 79 morts. Le gouvernement malien a donné 30 millions FCFA pour la prise en charge des blessés et l’inhumation des victimes. Mais, selon les jeunes de Gao, après cette cérémonie, il y a eu d’autres décès ; certains blessés ont succombé à leurs blessures. Selon Karim Maïga, porte-parole des jeunes patrouilleurs, il y a eu pour l’instant 106 morts enregistrés dont 49 morts du côté de la CMA, 39 morts du côté de la Plateforme et 18 morts des rangs des forces […]

Mali – Bilal Ag Acherif : «Il faut rendre réelle l’administration du territoire de l’Azawad par les Azawadiens»

Pour la première fois depuis le déclenchement de la rébellion touarègue en 2012, Bilal Ag Acherif, le secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), s’est rendu à Bamako le 20 juin dernier et y est resté plus d’une semaine. Un an après la signature de l’Accord d’Alger, qui dessinait les contours de la paix entre les groupes rebelles du Nord du pays et le gouvernement malien, il a rencontré les autorités pour continuer d’en préciser la mise en œuvre.

Colonel GAMOU

Le Colonel Al Hadji Ag Gamou, refugié au Niger après avoir déjouer la méfiance du commandement du MNLA. Malibuzz.com l’avait annoncé, l’agence de presse XINHUA le confirme. La déclaration du Colonel ALhadji AG GAMOU sur les ondes de RFI n’était qu’une ruse de sa part pour sauvé la vie des 500 hommes de son escadron. Il n’avait plus de munition, plus de médicament de premier soin et s’est retrouvé à la merci des combattant du MNLA. L’expérience et la sagesse de l’homme ont fait la différence.

Situation du Mali / Alassane Ouatara à sa descente d’avion hier: “3.000 hommes sont prêts à intervenir”

Au lieu de 17 heures, c’est à 19h50 que l’avion présidentiel, transportant le président ivoirien en provenance de Dakar au Sénégal a atterri sur le tarmac de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. A la descente d’Ivoire 01, le président de la République a fait une déclaration sur la cérémonie d’investiture du président sénégalais Macky Sall et sur le mini-sommet de la Cedeao sur la crise malienne.

Touareg, islamistes, Aqmi: ils se disputent le nord du Mali

Le nord du Mali est tombé aux mains de rebelles touareg et de groupes islamistes. Que sait-on de ces groupes, de ce qui les rassemble et les différencie? Après la prise de Tombouctou et du Nord du Mali par des rebelles touareg ces dernières semaines, à la faveur du chaos créé par le coup d’état militaire du 22 mars à Bamako , la ville de Tombouctou serait désormais aux mains de groupes islamistes. Que sait-on de ces groupes ?

Nord Mali: Le cercle de Goundam coupé du reste monde

Le mouvement National de libération de l’Azawad (MNLA) crée au mois de janvier dernier continu de faire des misères aux populations du nord.  Sa dernière victime en date est le cercle de Goundam, dans la région de Tombouctou. Il ne se passe pas une semaine sans que les éléments du MNLA viennent faire un tour dans le cercle de Goundam, qui apparemment est devenu leur zone de prédilection. Là, leur présence semble ne plus dérangée les populations et la colonne de véhicules avec les hommes lourdement armés fait presque partie du décor.