Mali – Réaction de Soumeylou Boubeye Maiga suite au Rapport du Vérificateur Général

Mes chers compatriotes, Mes chers amis, Je suis heureux de vous informer que j’ai remis au Végal Mes observations concernant son rapport provisoire, j’en publie de larges extraits pour vous informer dans un contexte marqué par la sensibilité de certaines informations. Comme d’habitude, rester serein. Comme d’habitude rester debout au service du pays. Observations de Monsieur Soumeylou Boubèye MAÏGA Ancien Ministre de la Défense et des Anciens Combattants sur le rapport provisoire du Bureau du Vérificateur Général (BVG) relatif à la vérification de conformité et de performance de l’acquisition d’un aéronef et fournitures aux Forces Armées Maliennes de matériels d’habillement, […]

«Un chef ne se justifie pas»

Cher(e)s ami(e)s Notre ancien Premier ministre a décidé de nous faire juge de la situation qui l’oppose au BVG. En publiant un texte de justification l’ancien PM commet une grave erreur, car un Chef ne se justifie pas. Il aurait dû garder le silence ou se mettre directement au service de la justice. En transportant le débat sur la scène publique, il y a sans doute une volonté de sa part de nous faire participer à une situation dont seule la justice est compétente. Dans son explication, on ne comprend pas grand chose, car tout est ramené au “secret défense”. […]

100 JOURS À LA PRIMATURE : Boubou Cissé, combine style, vision et rigueur

Depuis le 31 juillet 2019, le Premier ministre Dr Boubou Cissé a franchi la barre symbolique des 100 jours à la tête du gou- vernement malien. Il est évident que ce laps temps de gouver- nance ne saurait être un baromètre d’évaluation. Toutefois, il n’en demeure pas moins un indicateur significatif de l’ap- proche, des actions et des perspectives du gouvernement Boubou Cissé. Avant tout, il est important de noter qu’à présent, Dr Bou- bou Cissé n’a pas encore fait sa Déclaration de Politique générale (DPG) devant les députés afin que ces derniers lui accordent leur confiance quant à sa […]

Malversations financières à l’INPS : l’étau se resserre autour de l’ex-Directeur Général de l’INPS, Bréhima N. Diallo

Un audit est inévitable pour fouiller dans ses 10 ans de gestion  et un contrôle du Vérificateur Général prévu. L’ex-Directeur général de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), Bréhima Noumoussa Diallo, s’apprête sans aucun doute à vivre des heures très chaudes sur sa gestion de 10 ans de règne. En effet, tout porte à croire qu’un audit est inévitable pour voir clair dans la situation financière de l’Institut qu’il a géré pendant une décennie. C’est du moins ce qui semble être une exigence de la nouvelle Directrice générale, Mme Sidibé Zamilatou Cissé. Sans oublier que le Bureau du Vérificateur Général […]

Deuxième séjour en un mois, du Premier ministre Dr Boubou Cissé dans la région de Mopti : étape de Tenenkou

Au deuxième jour de la seconde tournée du Premier ministre dans la région de Mopti, Dr Boubou Cissé est arrivé à Tenenkou pour parler de paix, de cohésion sociale, pour accélérer la prise en charge humanitaire des sinistrés et renforcer la sécurité des personnes et des biens. C’est dans l’euphorie et l’effervescence général que les habitants de Tenenkou ont accueilli le Chef du Gouvernement et sa délégation ce vendredi 2 août 2019. La présence des autorités administratives mais aussi des chefs traditionnels des dix communes du cercle, témoigne l’engouement suscité par cette visite. Dès son arrivée, Dr Boubou Cissé est […]

Cellule de communication de Koulouba: Quand l’amateurisme et volonté de museler la presse font bon ménage !

La célébration de la journée du paysan, le 15 juin dernier nous a convaincu d’une chose : l’amateurisme et la volonté claire des chargés de la communication présidentielle de diviser et de museler la presse malienne. En effet, il nous a été donné de constater certains éléments de la cellule de communication présidentielle ordonner aux forces de sécurité présidentielle d’empêcher certains journalistes de faire leur travail au motif qu’ils n’avaient de badges !

La plateforme DÉFENDONS LE MALI s’engage aux côtés du Premier ministre Dr BOUBOU CISSÉ

La cérémonie a eu lieu ce mercredi 3 juillet 2019, à la Primature du Mali, sous la présidence effective de monsieur Sidi Mohamed Diawara, Conseiller spécial du Premier ministre, en charge des questions politiques, de madame Sidibé Fatoumata Sako, Président de la plateforme DÉFENDONS LE MALI et des Présidents de plusieurs associations et groupements qui composent la plateforme patriotique «Défendons le Mali».

Nouvel Attelage gouvernemental : 15 entrants, 13 maintenus, 7 permutés…

Déjà, les premières impressions des Maliens ne sont pas toutes négatives. Sur les réseaux sociaux ainsi que dans les lieux de causerie au niveau des quartiers, cette équipe de Boubou, semble avoir la caution populaire.
Raison ?

Edito : un attelage bien potelé

Cette liste sortie au premier jour du mois béni de Ramadan, ne balaie pas d’un coup les difficultés, ni les ressentiments d’une partie du peuple contre le régime, mais elle convainc au regard de la manière de son replâtrage, sur la volonté de ‘’Mandé Massa’’ à associer tout le monde dans la gestion du pays. C’est pourquoi, il répétait ces derniers temps cette citation du roi Guézo : « Si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le royaume serait sauvé » . La jarre est maintenant bien potelée !

Primature : Qui est le nouveau Premier ministre ?

Docteur ès Sciences Economiques, Boubou Cissé a une vaste expérience théorique et pratique à l’international des problématiques du développement avec un vécu professionnel en milieu universitaire puis dans les organisations internationales axé sur la formulation et l’analyse des stratégies et politiques de développement, la conception, l’évaluation et la mise en œuvre des projets de développement. Il a une solide expérience professionnelle en tant qu’acteur au sein des institutions du système des Nations Unies et de Bretton Woods et des processus intergouvernementaux pertinents, en particulier des processus d’élaboration des politiques et de prise de décision au sein de ces institutions, le travail d’équipe en milieu interculturel

CMDT gate: le gré à gré et le favoritisme érigés en mode de gestion

La Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) traverse l’une des plus grandes crises de son existence. La société est éclaboussée par des scandales les uns aussi lugubres que les autres. Nous avons décidé de créer cette rubrique dénommée ‘’CMDT GATE’’ pour éclairer les lanternes de nos lecteurs sur cette mafia qui est en train de faire sombrer la holding. Baba Berthé, PDG de la CMDT, et son clan ont décidé de faire sombrer l’entreprise qui était jadis une fierté nationale. Pour ce faire, ils ne se privent de rien. Des marchés passés de gré à gré et le favoritisme […]

Transformation du parking public de la commune III en marché: Un abus de trop de la maire Djiré Mariam Diallo!

L’affaire de la construction  du parking public de Ouolofobougou, commune III en un marché de recasement des commerçants du marché Rose et des halls aux légumes n’a pas  fini  de  dévoiler tous ses dessous. Ce bradage de gré ou de force du seul parking moderne de la Commune relève de la seule volonté de Mme Djiré Mariam Diallo maire de la commune III en complicité pure et simple   avec le maire du district Adama Sangaré et contre la volonté des populations et de toutes les autorités coutumières. Un abus de trop.

Lancement des activités de la 23ème  session de l’EID: Pour plus d’interpellations venant des femmes et de la diaspora !

Le secrétaire permanent du Médiateur de la République, M. Adama Tiémoko Traoré a lancé le jeudi 28 juin 2018 les activités de la 23e session de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) prévue le 10 décembre prochain. C’était lors d’une conférence de presse au siège du Médiateur de la République au cours de laquelle il a déploré le faible taux de participation des femmes et de la diaspora à l’EID.  

Mali: Le Médiateur de la République remet à Ibrahim Boubacar KÉÏTA son Rapport annuel 2017

Le Médiateur de la République, Baba Hakib Haïdara, a remis  au président de la République Ibrahim Boubacar, son rapport annuel d’activités pour l’année 2017 qui comporte 70 pages. Au cours de l’exercice 2017, les services du Médiateur de la République ont enregistré 189 dossiers formels de demande d’intervention, dont 122 dossiers traités et 67 en cours de traitement. Le Rapport annuel retrace les principales activités, notamment, le traitement des réclamations et des interpellations (3 735) des citoyens, de leurs préoccupations et de leurs éventuelles orientations vers les structures publiques étatiques.