Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur les frasques et les casseroles de l’ancien Premier ministre, les révélations se poursuivent. Une semaine après la publication de ‘’Soumeylou Boubèye Maïga, homme double’’, un autre article intitulé ‘’SBM un homme sans honneur !’’ met à nu un plan diabolique de déstabilisation du régime du Président IBK.

Selon cet article largement repris par plusieurs sites d’information SBM serait dans une logique funeste de vengeance contre le Président IBK et sa famille, notamment son fils ainé l’honorable Karim KEITA, coupables à ses yeux de sa dégringolade. A charge encore de l’ancien Premier ministre qui semble déjà en campagne pour 2023, des faits, dates et lieux précis. Toutes choses qui, si elles s’avéraient, ne pourraient que confirmer la rupture sans rupture entre SBM et le Président IBK qui attache beaucoup de prix à la loyauté. Voici les nouvelles révélations :

SBM, un homme sans honneur

Au moment où le Président IBK clame haut et fort sa sympathie et sa fraternité à l’ex Premier ministre Soumeylou Boubeye MAIGA contre vents et marrées, ce dernier profite, en marge de sa convocation par le juge Jean Marc Harbaut, pour se venger de son fils Karim KEITA.

En effet, cet après-midi du 2 juillet 2019, SBM a rencontré à son hôtel (Hôtel Marriott Champs-Elysées), à Paris, les sieurs Adama DRAME directeur de publication du journal Le Sphix et Papa Mamby KEITA dit l’épervier du Mandé, afin de les exhorter à continuer leur acharnement sur le fils du Président de la République, son seul et unique bienfaiteur aujourd’hui au Mali.

Cet homme honni par l’ensemble des Maliens a promis des dossiers brûlants aux journaleux de Africa Kibaru ainsi que de l’argent pour déstabiliser le régime de Ladji Bourama.

Car, à ses yeux, ce dernier est incapable de gérer la situation actuelle du Mali.

Pour notre hôte du jour, le régime est finissant, c’est pourquoi il a commencé sa campagne pour koulouba à Ségou il y a deux semaines, et il va continuer dans les jours à venir à Sikasso et dans le reste du pays.

Il a demandé à nos exilés volontaires de l’aider à se venger de ses tombeurs au premier rang desquels le Général de division Moussa DIAWARA, les honorables Karim KEITA et Oumar MARIKO, ainsi que des chefs religieux, Mahmoud DICKO et le chérif de Nioro.

Alors question : SBM est-il un homme d’honneur ?
Au vu de ses agissements, nous pensons que non !!!
Car, comme dit un adage de chez nous : ‘’même si tu ne crains pas Dieu il faut être un homme d’honneur !!!’’
Et SBM n’en est-il pas un, car il incarne la tentation.

Source : Maliactu, Malijet.co et Mali-web.org

Par INFO MATIN


Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.